Soutenance de thèse de Mai Huong Nguyen

La soutenance de cette thèse s'est tenue à Montpellier SupAgro le 19 décembre 2017.

 

Thèse

Transformation structurelle et révolution de l’élevage au Vietnam : Etat des lieux et scénarios d’avenir pour le secteur laitier
(Structural Transformation and the Livestock Revolution in Vietnam : current situation and future Scenarios for the dairy sector)

Université/école doctorale :  EDEG - Economie Gestion
UR/Labo d'accueil : UMR Selmet (France) & UMR Moisa

Directrice de thèse : Paule MOUSTIER 
Co-encadrant : Bruno DORIN et Guillaume DUTEURTRE

Résumé en français:

Au Vietnam, le secteur laitier se développe depuis les années 2000, en réponse à la croissance rapide de la demande de produits laitiers. Après avoir soutenu les fermes de production laitière à petite échelle, les politiques nationales menées depuis 2008 ont mis en évidence les priorités du gouvernement pour les grandes exploitations industrielles. Ces programmes récents visaient à réduire la dépendance à l'importation pour répondre à la demande intérieure croissante et à améliorer la compétitivité des prix vis-à-vis des produits laitiers importés. Cependant, dans le contexte d'une transition rapide de l'économie et des écosystèmes, les petites exploitations agricoles familiales demeurent un pilier du secteur agricole et continuent de jouer un rôle important dans le développement rural. La présente étude soulève la question de la viabilité, de la durabilité et de l'inclusivité de différents modèles d'élevage laitier, en tenant compte de la contrainte foncière (disponibilité des terres agricoles: 0,8 ha par ferme, 0,12 ha par habitant), de l'abondance de la main d’œuvre, en particulier dans l'agriculture (50% de la population active totale) ainsi que des défis environnementaux liés aux chaînes de valeur des produits d'origine animale. L'objectif de cette thèse est de contribuer aux débats politiques actuels au Vietnam afin de savoir si le futur secteur laitier devrait être basé sur une agriculture familiale ou sur une production à grande échelle. La première section est consacrée à l'analyse de la transformation structurelle et agraire en relation avec les trajectoires du secteur de l'élevage où les grandes exploitations commerciales deviennent nombreuses. Cette section s’appuie sur différentes bases de données nationales, sectorielles et au niveau du District. Afin de mieux comprendre la dynamique du marché, la deuxième section caractérise la gouvernance de la chaîne de valeur laitière au Vietnam dans le bassin laitier du delta du Fleuve Rouge (district de Ba Vi, Ha Noi). A travers les entretiens réalisés avec 70 acteurs impliqués dans la filière laitière locale, la thèse souligne les facteurs de la gouvernance mixte (gouvernance relationnelle et captive) et le lien étroit entre les autorités locales et les entreprises qui pourraient menacer l'intégration des petits producteurs laitiers dans la chaîne de valeur. Dans la troisième section, nous faisons un rapport sur un exercice participatif des scénarios prospectifs que nous avons mené auprès des acteurs du secteur laitier (un panel de scénarios au district, deux séminaires de scénarios au niveau national) afin de discuter des orientations politiques futures. À l'appui de cette planification de scénarios participatifs, une simulation quantitative a été faite pour établir 4 scénarios plausibles pour le secteur laitier au Vietnam d'ici 2030. Dans tous les scénarios, le Vietnam doit encore importer de grandes quantités de produits laitiers et d'aliments pour animaux. Mais les 4 scénarios proposés diffèrent sur les implications politiques pour l’emploi, la disponibilité et l'efficience de terre et l'impact sur l'environnement. En particulier, le scénario «Système Dual» se base sur la cohabitation des différents modèles agricoles (méga-fermes privées, fermes familiales spécialisées et fermes de polyculture-élevage) en vue d'équilibrer l'offre et la demande ainsi que de s'adapter aux contraintes du foncier, du travail de l’environnement. Compte tenu de la coexistence et de la cohabitation des différents types de fermes, des mesures politiques appropriées sont nécessaires pour assurer le développement durable et inclusif du secteur laitier.

Résumé en anglais:

In Vietnam, the dairy sector has emerged since the 2000s, in response to the rapid growth of the demand for dairy products. After having supported small-scale dairy production farms, the national policies since 2008 highlighted the government’s priorities for large-scale and industrial farms. Those recent programs focused on reducing the import dependency to meet the increasing domestic demand and improving price competitiveness vis-à-vis imported dairy products. However, in the context of a rapid transition of the economy and of the ecosystems, smallholder and family farms are still the mainstay of the agricultural sector and continue to play an important role in sustainable development. The present study raises the question of the viability, sustainability and inclusiveness of different dairy farming models, taking into account the land constraint (farmland availability: 0.8 ha per farm, 0.12 ha per capita), labor abundance, especially in agriculture (50% of the total active population) as well as the environmental challenges related to animal products value chains. This thesis aims to contribute to the current policy debates in Vietnam in order to know whether the future dairy sector should be based on family farming or on large-scale production. The first section is dedicated to the analysis of the structural and agrarian transformation in relation to the ongoing dynamics of the livestock and dairy sector more weighted on the larger commercial farms. This section is based on various databases at national, sectorial, and district level. To better understand the market dynamics, the second section characterizes the governance of the dairy value chain in the largest milk-shed in the Red River Delta (Ba Vi district, Ha Noi). Based on interviews with 70 actors involved in local dairy value chain, the thesis underlines factors shaping a mixed relational-captive governance and the close connection between the local authorities and firms that might threaten the inclusion of smallholder dairy farmers in the chain. In the third section, we report on a participatory scenario planning exercise conducted with stakeholders of the dairy sector (one scenario planning seminar at district level, two seminars at the national level) to discuss about future policy orientations. In support to this participatory scenario planning, a quantitative simulation was done. 4 potential plausible scenarios for the Vietnamese dairy sector until 2030 were drawn up. In all scenarios, Vietnam still has to import large quantities of milk products and animal feed raw materials from abroad, but the 4 proposed scenarios differ on policy implications upon labor absorption, land availability and efficiency, and environmental impact. In particular, a “Dual System” scenario is discussed to accommodate different farm models (private mega-farms, specialized family farms and mixed crops-livestock farms) in view of balancing supply and demand as well as adapting to the puzzles of local land, labor and environment. Taking into account the co-existence and cohabitation of the different farms, appropriate policy actions are needed to ensure the sustainable and inclusive development of the dairy sector.

Publiée : 15/01/2018

Cookies de suivi acceptés